Popup content

Deux cousines

Bonne nouvelle / Deux cousines - Lc 1, 39-58

A toi la parole / Virgile et les deux cousines
La question de Théobule / Pourquoi dit-on que Marie est la mère de Dieu ?

Après l'annonce de l'ange Gabriel à Nazareth, Marie se met en route rapidement vers la maison de Zacharie et d'Elisabeth. Elle entre et salue Élisabeth sa cousine. Quand Élisabeth entend Marie, l'enfant sursaute en elle. Alors, Élisabeth remplie de l'Esprit Saint, s'écrie d'une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Quel bonheur de voir la mère de mon Seigneur ! Car, lorsque j'ai entendu tes paroles, l'enfant a sursauté de joie en moi. Heureuse toi qui as cru à la promesse du Seigneur. »
Marie dit alors :
« Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! »
Marie reste avec Élisabeth environ trois mois, puis elle retourne chez elle. Élisabeth met au monde un fils. Ses voisins et sa famille se réjouissent avec elle.

Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 39 à 58