Popup content

La pêche miraculeuse

Bonne nouvelle / La pêche miraculeuse - Lc 5, 1-11

A toi la parole / Timothée et l'abondance avec Jésus
La question de Théobule / Pourquoi Jésus a-t-il besoin de disciples ?

Un jour, Jésus est au bord du lac de Génésareth et la foule se presse autour de lui pour écouter la parole de Dieu. Il voit deux barques qui se trouvent au bord du lac. Les pêcheurs en sont descendus et lavent leurs filets.
Jésus monte dans une des barques qui appartient à Simon et lui demande :
« Ecarte-toi un peu du rivage. »
Puis il s’assoit et, de la barque, il enseigne les foules.
Quand il a fini de parler, il dit à Simon :
« Avance au large, puis toi et tes compagnons, jetez vos filets pour la pêche. »
Simon lui répond :
« Maître, nous avons essayé de pêcher toute la nuit sans rien prendre, mais sur ta parole, je vais jeter les filets. »
Et le faisant, ils prennent une telle quantité de poissons que leurs filets vont se déchirer. Ils font signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci viennent et ils remplissent les deux barques à tel point qu’elles s’enfoncent dans l’eau.
A cette vue, Simon-Pierre tombe aux genoux de Jésus, en disant :
« Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
En effet, une grande crainte le saisit, lui et tous ceux qui sont avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils ont pêchés. Jacques et Jean, les amis de Simon sont eux aussi saisis de crainte.
Jésus dit à Simon :
« Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »
Alors ils ramènent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivent.

Évangile selon saint Luc, chapitre 5, versets 1 à 11