Popup content

Le lavement des pieds

Bonne nouvelle / Le lavement des pieds - Jn 13, 1-15

A toi la parole / Soraya, Zophia et le lavement des pieds
La question de Théobule / Est-ce que Dieu peut mourir ?

Avant la fête de la Pâque, Jésus sait que l’heure est venue pour lui de quitter ce monde pour aller auprès du Père. Il avait aimé les siens qui étaient dans le monde et les aima jusqu’au bout.
Au cours du repas, le diable a déjà persuadé Judas de trahir Jésus. Jésus sait que, lui-même, est venu de Dieu et retourne à Dieu et que le Père a tout mis en son pouvoir. Il se lève de table, dépose son vêtement et prend un linge qu’il se noue à la ceinture. Puis, il verse de l’eau dans un bassin. Alors, il se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il a à la ceinture. Quand c’est le tour de Simon-Pierre, celui-ci lui dit :
« C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? »
« Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. »
« Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! »
« Si je ne te lave pas, tu ne peux pas rester avec moi. »
« Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! »
« Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. »
Il savait bien qui allait le livrer, c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »
Quand il leur a lavé les pieds, il reprend son vêtement, se remet à table et leur dit :
« Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? »
Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur” et vous avez raison, car vraiment je le suis.
Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous lave les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. »

Évangile selon saint Jean chapitre 13, versets 1 à 15