Popup content

Une prison à Philippes

Bonne nouvelle / Une prison à Philippes - Ac 16, 25-34

A toi la parole / Jean et les prisonniers libérés
La question de Théobule / Qu'est-ce que ça apporte d'être baptisé ?

Dans la ville de Philippes, Paul et Silas sont emprisonnés. Vers minuit, ils prient et chantent les louanges de Dieu et les autres prisonniers les écoutent. Tout à coup, il y a un si violent tremblement de terre que les murs de la prison se fissurent. À l'instant, toutes les portes s'ouvrent, et les liens de tous les prisonniers se détachent. Tiré de son sommeil et voyant les portes de la prison ouvertes, le geôlier sort son glaive pour se tuer, pensant que les prisonniers se sont évadés. Mais Paul crie d'une voix forte :
«Ne te fais aucun mal, car nous sommes tous ici.»
Le geôlier demande de la lumière, accourt et, tout tremblant, se jette aux pieds de Paul et de Silas. Puis il les fait sortir de la prison et leur dit :
«Que dois-je faire pour être sauvé ?»
«Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et les tiens.»
Paul et Silas annoncent alors la bonne nouvelle de Jésus, au geôlier et à ceux qui sont dans sa maison. Sur-le-champ, ils reçoivent tous le baptême. Le geôlier les fait venir chez lui, dresse la table, et ensemble ils se réjouissent de croire en Dieu.

Livre des actes des apôtres - chapitre 16, versets 25 à 34