Popup content

Sur la route d'Emmaüs

Bonne nouvelle / Sur la route d'Emmaüs - Lc 24, 13-27

A toi la parole / Amandine et les pèlerins désespérés
La question de Théobule / Pourquoi les disciples ne reconnaissent pas Jésus ressuscité ?

Le jour de la résurrection de Jésus, deux disciples font route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem.
Ils parlent entre eux de tout ce qui s’était passé.
Or, Jésus lui-même s’approche, et marche avec eux.
Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
Jésus leur dit :
« De quoi discutez-vous en marchant ? »
Alors, ils s’arrêtent, tout tristes.
L’un des deux, nommé Cléophas, lui répond :
« Tu es bien le seul à Jérusalem qui ignore ce qui s’est passé ces jours-ci. »
« Quoi donc ? »
« Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth. Cet homme, Jésus, était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple.
Les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
Et nous, nous espérions qu’il allait délivrer Israël. C’est arrivé il y a déjà trois jours
À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau,
elles n’ont pas trouvé son corps. Elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, annonçant qu’il était vivant.
Quelques-uns de nos compagnons sont aussi allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
Il leur dit alors :
« Esprits sans intelligence ! Cœur lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît pour entrer dans sa gloire ? »
Et, partant de Moïse et de tous les prophètes, il leur explique dans toute l’Écriture, ce qui le concerne.

Évangile selon Saint Luc chapitre 24, versets 13 à 27