Popup content

Les Rameaux, une ânesse et son petit

Bonne nouvelle / Les Rameaux - Mt 21, 1-17

A toi la parole / Stanislas, le roi, l'ânesse et les rameaux
La question de Théobule / Pourquoi a-t-on tué Jésus alors que tout le monde l'aimait ?

Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivent sur les pentes du Mont des Oliviers. Alors Jésus envoie deux disciples :
« Allez au village devant vous ; vous trouverez une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les moi. Et si l'on vous dit quelque chose, vous répondrez : "Le Seigneur en a besoin, mais il les rendra aussitôt." »
Cela s'est passé pour accomplir la parole transmise par le prophète :
Dites à la fille de Sion : voici ton roi qui vient vers toi, humble, monté sur une ânesse et un petit âne.
Les disciples partent et font ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amènent l'ânesse et son petit, disposent sur eux leurs manteaux, et Jésus s'assoit dessus. Dans la foule, la plupart étendent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres coupent des branches aux arbres et en recouvrent la route. Les foules entourant Jésus crient :
«Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »
Comme Jésus entre à Jérusalem, l'agitation gagne toute la ville ; on se demande :
« Qui est cet homme ? »
Et les foules répondent :
« C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »
Jésus entre dans le temple où les enfants continuent de crier :
« Hosanna au fils de David ! »
Les chefs des prêtres et les scribes sont indignés et disent à Jésus :
« Tu entends ce que les enfants crient ? »
Jésus leur répond :
« Oui ! Vous n'avez donc jamais lu dans l'Écriture : De la bouche des enfants, des tout-petits, tu as fait monter la louange. »
Alors il les quitte et sort de la ville.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 21, versets 1-17